Famille-Alencon-HD-©Sanctuaire-Louis-et-Zelie.jpg

 ALENÇON, VILLE SANCTUAIRE 

Trois saints dans la même famille, c’est un fait rarissime !

Ici, à Alençon, vous découvrirez la vie de Louis et Zélie Martin, parents de la Sainte la plus connue

à travers le monde : « Sainte-Thérèse ». Remontez le fil du temps et laissez-vous porter par l’histoire de

cette famille ordinaire au destin extraordinaire.

Chapelle Saint Thérèse_Basilique.jpg

 POURQUOI UNE VILLE SANCTUAIRE ? 

logo-vsf.jpg

L’association « Villes Sanctuaires en France » rassemble 20 sanctuaires et 20 Offices de Tourisme situés aux quatre coins de la France, liés par la même volonté de promouvoir le tourisme autour de la spiritualité, et ainsi favoriser

la localisation des lieux de pèlerinages, de culture et de loisirs qui accueillent les visiteurs nationaux et internationaux. Le tourisme spirituel c’est aussi le tourisme expérientiel, en quête de sens, de ressourcement,

des lieux qui inspirent et vont au-delà de la foi. À l’office de tourisme ou au sanctuaire Louis et Zélie,

procurez-vous le document de visite, en libre accès, « Dans les pas de la Famille Martin » vous permettant de découvrir les lieux emblématiques d’Alençon liés à l’histoire de cette famille.

 LES MARTIN, UNE FAMILLE ORDINAIRE AU DESTIN EXTRAORDINAIRE 

Un peu d’histoire...
Un beau jour de 1858, sur le Pont de Sarthe, Zélie Guérin, jeune dentellière, croise le chemin de

Louis Martin, horloger. L’histoire raconte qu’elle aurait entendu, au même moment, 
« c’est Celui-là que j’ai préparé pour toi ». Coup de foudre ou rencontre « arrangée », peu importe puisque

le 13 juillet 1858, le couple échange ses vœux, à minuit, dans l’église Notre-Dame. Ce sera le point de départ de la vie de cette famille soudée qui élèvera ses cinq filles sur un chemin d’humanité et de croissance spirituelle avec pour devise « Dieu premier servi ». C’est notamment grâce à cette éducation que la petite dernière, Thérèse, deviendra Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus. En 2015, le couple sera le premier à être canonisé ensemble pour avoir été un exemple pour de nombreux chrétiens. Alençon est donc une étape incontournable pour suivre les pas de

la famille Martin. Découvrez les lieux qui ont été marqués par son passage : le pont où le couple s’est rencontré,

la maison natale de Sainte-Thérèse et la basilique où elle fut baptisée.

kl-Therese31.jpg

 LA MAISON NATALE DE SAINTE-THÉRÈSE 

Les Sœurs de la communauté brésilienne « Les Carmélites de l’Esprit Saint » et l’ensemble de l'équipe du sanctuaire

vous accueille toute l’année pour vous faire découvrir l’histoire de la famille Martin. En pénétrant dans la maison, vous vous immergerez dans le quotidien des Martin. Ici, des joies, des peines et des prières ont rythmé les journées des cinq filles et de leurs parents. Attardez-vous dans la galerie des objets familiaux : l’alliance de Zélie, les cannes à pêche de Louis ou la petite corbeille à jouets de Thérèse décrits dans son livre « Histoire d’une âme ».

Ici, tout est calme et serein et l’on ne peut s’empêcher de ressentir quelque chose. La scénographie mise en place

vous prépare à une rencontre, comme si la famille était encore présente. On distinguerait presque Zélie à l’écriture d’une de ses lettres et Louis, à son bureau, en train de peser les morceaux de dentelle, attendri par la voix de la petite Thérèse qui appelle sa maman du haut de l’escalier. Montez à l’étage qui vous mènera dans la chapelle attenante, bâtie en l’honneur de la canonisation de Thérèse en 1925. Découvrez ensuite avec émotion la chambre natale où se trouve le berceau de la petite Thérèse et le lit marital.

 Sanctuaire Louis et Zélie  

50, rue Saint-Blaise 61000 Alençon  

T. +33 (0)2 33 26 09 87   www.louisetzélie.com  

 LA BASILIQUE NOTRE-DAME 

basilique_vincent.lucas (13).jpg
orgue_sandrine.potier.ot.jpg

L’église Notre-Dame devient basilique en 2009, suite à la béatification de Louis et Zélie. Construite en pleine guerre de Cent Ans, elle abrite de nombreux témoignages de la vie alençonnaise à travers les siècles.

Elle est un haut lieu de pèlerinage car, sous ses hautes voûtes, elle a vu se célébrer le mariage de Louis et

Zélie Martin, le baptême de Thérèse en 1873 puis les funérailles de Zélie 4 ans plus tard.

NE MANQUEZ PAS 
• Le baptistère dans la chapelle dédiée à Sainte-Thérèse
• La robe de baptême de Thérèse restée intacte où se trouve un reliquaire de la petite Sainte
• L’orgue magistral de 1537 restauré en 2016 
• Le vitrail de l’arbre de Jessé situé au-dessus de l’orgue 
• La chaire de 1536 dont l’escalier est directement bâti dans le pilier 
• La chapelle dédiée à Louis et Zélie contenant également un reliquaire et un agrandissement d’un dessin de

Céline, la grande sœur de Thérèse, représentant la famille 
• L’autel baroque datant du XVIIIe avec une sculpture de l’Assomption de la Vierge qui se trouvait au-dessus du caveau ducal profané durant la Révolution 
• Le portail et la statue de Saint-Jean tournant le dos aux fidèles en regardant le Christ,

participant à l’adage de l’époque « l’église est faite de telle sorte que pour mettre le Bon Dieu au plus bel endroit

du lieu, il faudrait le mettre à la porte »

 LA MAISON DE ROSE TAILLÉ 

Lieu-dit Le Carrouges 61250 Semallé
Cette modeste maison, faite de pierres et de briques, abrita la petite Thérèse de 1873 à 1874, peu de temps après

sa naissance. Zélie, sa maman, souffrant d’un cancer du sein et ne pouvant l’allaiter, l’a donc confiée à Rose Taillé, une jeune nourrice de Semallé. Cette dernière a sauvé la vie de l’enfant en l’allaitant et resta, par la suite,

très proche de la famille Martin. La maison, dans laquelle la grande sainte a fait ses premiers pas,

se visite et attire, aujourd’hui, de nombreux pèlerins.
 

Ouverte de mai à octobre : le 1er dimanche du mois de 14h à 18h. En dehors de ces horaires, la visite se fait uniquement en groupe et sur réservation au 02 33 26 10 61. 

©Christian Dupont, Club photo d'Alençon

 LE SAVIEZ-VOUS ? 

 

Nos commerçants mettent à l’honneur Sainte Thérèse et ses parents : retrouvez le craquant Sainte Thérèse

chez le chocolatier Pedro (36, Grande Rue), la médaille Louis et Zélie en chocolat chez Glatigny

(44, Grande Rue), la galette Sainte Thérèse à l'Atelier du biscuit (6, rue du Jeudi) et bien d’autres objets dédiés

à la famille Martin à la boutique de l’office de tourisme et à celle du Sanctuaire (livres, BD, médailles, chapelets). 

©M.A. Thierry, Normandie Tourisme