Alpes Mancelles_©Christian Dupont_club photo alencon.jpg

©Christian Dupont, Club photo d'Alençon

 C'EST À DÉCOUVRIR ABSOLUMENT
ET C'EST PAS LOIN !

N’hésitez-pas à prendre le temps d’explorer les alentours d’Alençon, vous serez agréablement surpris par la diversité des paysages, par les nombreux petits villages dont le charme incite

à la flânerie, par la richesse du patrimoine ainsi que par l’étendue de parcs naturels et de forêts.

Une destination idéale pour faire le plein de nature ! 

 LA FORÊT D'ÉCOUVES 

Accordez-vous une escapade dans la Forêt d’Écouves, plus haute forêt de l’Ouest de la France, située au nord d’Alençon. Ce vaste massif de 15 000 hectares de chênes, sapins, hêtres et pins sylvestres offre de très beaux points de vue sur les bocages environnants ; jalonné de sentiers, de cours d’eau et de sites commémoratifs,

il fait le bonheur de nombreux randonneurs. Si vous avez de la chance, vous pourrez y croiser quelques biches 
et chevreuils… 
Le sentier des Rochers du vignage suit une arête rocheuse et vous révèle une vue admirable sur la forêt. En arrivant au carrefour du Chêne-au-Verdier, vous pourrez admirer un gigantesque séquoia sculpté.

 

Au carrefour de La Croix de Médavy, se trouve le char Valois, touché par un Panzer et témoin des combats qui opposèrent la 2e DB du Général Leclerc aux troupes allemandes durant la bataille de Normandie, 
les 12 et 13 août 1944.

Plus bas, vous verrez la nécropole des Gateys, cimetière militaire et aujourd’hui nécropole nationale, où reposent les corps de 19 soldats victimes de ces combats. L’association de croix latines et de stèles marquées du croissant de l’Islam ou de l’étoile de David affirme l’esprit d’union et de fraternité de la 2e DB.

 

Si vous souhaitez passer un moment privilégié et convivial, dans un environnement naturel exceptionnel,

rendez-vous au Parc animalier d’Écouves. Ce parc zoologique de 18 hectares, niché au cœur de

la Forêt d’Écouves, est unique en son genre. Il accueille plus de 400 animaux originaires du monde entier

qui vivent ici en semi-liberté. 

En quittant la forêt, vous apercevrez à l’horizon, et toute proche, la Butte Chaumont, colline 
de grès armoricain qui domine la forêt de ses 378 mètres de haut.

 

ecouves_sandrine.potier.ot_4.jpg
totem_sandrine.potier.ot.jpg

 LA ROCHE-MABILE 

Le nom du village vient de Mabile de Bellême, fille de Guillaume II de Bellême. C’est un petit village typique construit le long du Sarthon et au pied de la Butte Chaumont. Nous vous conseillons de découvrir l’église, une des plus anciennes de l’Orne, la motte féodale en cours d’aménagement ou encore l’intrigante chapelle de la Cassine.

Dans les eaux du Sarthon vivent des écrevisses ainsi que la moule perlière.

La jolie église Saint-Pierre de la Roche-Mabile

la_roche_mabile_sandrine.potier.ot_18.jpg

La butte Chaumont vue de la Roche-Mabile

Les bords du Sarthon dans lequel

se trouve la moule perlière

 SAINT-DENIS-SUR-SARTHON 

Au XVIIIe siècle, la présence de fer, d’argile et du Sarthon a permis le développement de forges et la fabrication de faïence. En vous baladant dans le village, vous pourrez voir de très belles demeures d’époque, les vestiges des forges et la faïencerie. L’église romane et son clocher agrémenté de modillons est également très bien conservée.

Vue sur les modillons de l'église romane

L'ancienne forge

 DAMIGNY 

Quand on se promène à Damigny, on remarque très rapidement les très nombreuses maisons qui se ressemblent : ce sont des maisons de tisserands, en pierre apparentes et joliment fleuries pour certaines. Simples ou doubles, elles abritaient un ou deux métiers à tisser sur lesquels on fabriquait des toiles de chanvre et de lin. Au nord de Damigny, se trouvent l’emplacement d’un camp de prisonniers (1939-1948) ainsi qu’une belle chapelle de l’Enfant Jésus de Prague.

Les anciennes maisons de tisserands

La chapelle de l'Enfant Jésus de Prague

 LE CHÂTEAU DE CARROUGES 

Ne manquez pas, sur votre route, cet élégant château de briques, de granit et d’ardoises dont les teintes s’harmonisent parfaitement à celles de ses jardins. Le châtelet d’entrée est un splendide exemple de l’architecture de

la Renaissance en Normandie. Témoin de nombreux événements historiques, il accueillit de célèbres hôtes

tels que Louis XI et Catherine de Médicis. 
Géré aujourd’hui par le Centre des Monuments Nationaux, vous pouvez le visiter toute l’année.

©Christian Dupont, Club photo d'Alençon

©Christian Dupont, Club photo d'Alençon

 LE CHÂTEAU DE MÉDAVY 

N’hésitez pas à faire un petit détour par le château de Médavy, installé au nord de la Forêt d’Écouves, entre les communes d’Argentan et de Sées. Cette élégante demeure, érigée au début du XVIIIe siècle sur les bases d’une ancienne forteresse médiévale, révèle une belle architecture classique inspirée de Mansart. L’intérieur se visite avec un guide.

Ce sera aussi l’occasion de flâner librement dans le parc et les très belles allées de tilleuls au bord de l’Orne et de vous attarder dans la chapelle et le colombier où sont exposées des œuvres d’Art.

 LA FORÊT DE PERSEIGNE 

Cette forêt mérite vraiment que vous vous y attardiez. Point culminant du département de la Sarthe, les environs du belvédère offrent de belles balades. En voiture, en moto ou à vélo, il ne faut pas manquer la « Vallée d’Enfer ». Très vallonnée, elle est idéale pour de belles randonnées au départ de Saint-Rigomer-des-Bois, des Ventes du four vers le Puits de la Roche ou des Trois ponts pour remonter la Vallée du Gros Houx. Côté patrimoine, vous découvrirez aussi l’Abbaye de Perseigne, l’église à portique de Saint-Rigomer-des-Bois, les châteaux de Courtilloles ou d’Aillières-Beauvoir et le Manoir de Couesme.

 SAINT-RIGOMER-DES-BOIS 

Pour se rendre à Saint-Rigomer-des-bois, il est préférable de passer par Champfleur afin de profiter du château de Courtilloles et de la magnifique vue sur Alençon et sur la Forêt d’Écouves. En arrivant à Saint-Rigomer, vous apercevrez l’église romane, sa cloche et le lavoir en contrebas. En quittant le village par la rue Gaston Floquet, vous pourrez voir et visiter sa maison, ouverte au public les après-midi des mois de juillet et août.

Sculpteur connu, il s’emparait du monde qui l’entourait. À sa mort, en 2001, il lègue plus de 8 000 de ses œuvres dont certaines sont exposées dans les musées d’Alençon, du Mans et de Granville.

Maison Gaston Floquet > www.gaston-floquet.org

 LE CHÂTEAU DE COURTILLOLES 

Construit au XVIIIe siècle par Alexandre-Louis François de Courtilloles, bâtisseur anobli par Louis XV, le château, situé à l’orée de la Forêt de Perseigne, profite d’une vue exceptionnelle sur la plaine d’Alençon. Le domaine a été acquis en 1994 par la famille Gasztowtt qui s’active à préserver ce précieux patrimoine. La chapelle et le pigeonnier ont été restaurés et le jardin reconstitué « à la française ». Les propriétaires ouvrent leurs portes aux visiteurs durant les Journées du Patrimoine.

 LE MANOIR DE COUESME 

Construit au XVIIIe siècle par Alexandre-Louis François de Courtilloles, bâtisseur anobli par Louis XV, le château,

situé à l’orée de la Forêt de Perseigne, profite d’une vue exceptionnelle sur la plaine d’Alençon. Le domaine a été acquis en 1994 par la famille Gasztowtt qui s’active à préserver ce précieux patrimoine. La chapelle et le pigeonnier ont été restaurés et le jardin reconstitué « à la française ». Les propriétaires ouvrent leurs portes aux visiteurs durant les Journées du Patrimoine.

 ET AUSSI... 

MANOIR DE LA JUISSELERIE

Lignières-la-Carelle
72610 Villeneuve-en-Perseigne

 

CHÂTEAU DE MONTIGNY

72600 Villeneuve-en-Perseigne